Copyright © 2016 AFCF. Tous droits réservés.
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 

Identification



SP Facebook

vidio4

You need Flash player 6+ and JavaScript enabled to view this video.

Playlist:
 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
123
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 

Domaines d'intervention

 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 
Bienvenue sur le site de AFCF
L’AFCF en partenariat avec Kenya Equality now sensiblise sur les MGF PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 11 Mai 2016 10:29

L’Association de femmes chefs de familles (AFCF) en partenariat avec Kenya Equality Now sur financement de COMICRelief a organisé ces jours-ci deux ateliers de sensibilisation sur lesmutilations génitales féminines (MGF) à Kaédiet Diowol, deux localités de la région du Gorgol.

Ces ateliers qui ont vu la participation des représentants du Masef ; du Dren ; du Dras ; d’imams et des autorités régionales tels que l’adjoint au Wali du Gorgol ont servi à sensibiliser les habitants de deux localités précitées sur le danger des MGF et sur la nécessité de tenir compte de conventions internationales relatives aux mutilations génitales féminines ratifiées par la Mauritanie.

Les ateliers - qui s’inscrivent dans le cadre du projet intitulé «L’Amélioration de la Protection Juridique des Filles contre les Pratiques Traditionnelles Néfastes en Afrique de l’Ouest – MAANDA» - ont également permis à l’AFCF et son partenaire à faire un plaidoyer dans lequel les autorités sont conviées à ériger de lois permettant d’en finir avec les MGF.

«La Fatwa des oulémas mauritaniens à l’occasion du colloque islamique tenu àNouakchott les 11 et 12 janvier 2010, la ratification du Protocole de Maputo et plusieurs autres conventions de nature à respecter et préserver et respecter la dignité humaine, sont des outils pour nous aider à lutter juridiquement contre ce phénomène néfaste d’ordre de santé publique», souligne Salimata Sy vice-présidente de l’AFCF.

«Désormais, il n’est plus possible d’entretenir le flou et l’ambiguïté sur la nécessaire interdiction relative à la pratique des MGF sur notre territoire. Les militants des droits de l’homme en général et de la dignité de femme en particulier doivent s’engager davantage pour emmener nos autorités à considérer la pratique comme un problème de santé publique et par conséquent de l’interdire officiellement sur notre territoire national » ; ajoute-t-elle.

Rappelons que selon les statistiques du MASEF et des institutions spécialisées du Système des Nations Unis 91 % de la population totale sont touchés par la pratique au Gorgol, avec : 92 % chez Soninkés ; 72 % chez les Pular, et 71% chez les Maures.

SC

©Cridem 2016

 
Gorgol: Plaidoyer sur les MGF PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 11 Mai 2016 10:18

Les travaux d'un atelier régional de plaidoyer sur les pratiques traditionnelles néfastes pour la santé de la femme: mariage précoce et mutilations génitales féminines (MGF) ont été ouverts mercredi à Kaédi, capitale de la wilaya duGorgol.

Financé par le projet anglais Maanda enAfrique de l'Ouest et exécuté sur une période de 4ans par l'association des femmes chef de famille (AFCF), l'atelier profite à des acteurs de la société civile (DRASS, DREN, MASEF) dans trois wilayas du pays, à savoir le Gorgol, le Hodh Gharbi et Nouakchott.

Il a pour objectif de sensibiliser les participants sur les préjudices sanitaires et socioéconomiques de certaines pratiques traditionnelles dont se situe au premier rang le mariage précoce des filles.

Le conseiller du wali du Gorgol chargé des affaires politiques et sociales, M.Lemane Ould Cheikhne a remercié les représentants l'association des femmes chef de famille pour les efforts de sensibilisation des citoyens sur les répercussions nuisibles des pratiques malsaines et dont la gravité est attestée par la médecine moderne.

Il a, enfin, rappelé que l'excision n'est pas une recommandation religieuse.

L'adjointe au maire de Kaédi, Mama Khalifa Diakité, avait auparavant souhaité la bienvenue aux participants et souligné l'importance destiné à la lutte contre les pratiques nuisibles à la santé: les MGF et le mariage précoce.

Elle a, enfin, appelé à la conjugaison des efforts pour juguler ce genre de pratiques.

Quant à Mme Camara Salimata Sy, Vice-présidente et coordinatrice du projet, elle a mis en exergue la persistance des MGF, sous des formes multiples dans notre pays, en particulier dans la wilaya du Gorgol, où le taux de cette pratique est estimé à 91%.

''Il est urgent de prendre conscience de l'ampleur de ce phénomène qui menace le bien-être des jeunes filles et des femmes'', a-t-elle ajouté.

Elle a rappelé, enfin, la fatwa interdisant cette pratique donnée par des oulémas de Mauritanie le 11 et 12 janvier 2010 à Nouakchott et la ratification par le pays du protocole de Maputo et de plusieurs autres conventions bannissant ces pratiques dangereuses.

Agence Mauritanienne d'Information

Mise à jour le Mercredi, 11 Mai 2016 10:25
 
Communiqué PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 17 Décembre 2015 22:32

 

 

L'Association des Femmes Chefs de Foyers ( AFCF) suivit avec préoccupation et inquiétude les représailles musclées et disproportionnées de l'autorité publique mauritanien à l'égard du mouvement pacifique et de surcroît légitime des étudiants. Les forces de l'ordre se sont attaquées de manière irresponsable et humiliante à des paisibles étudiants, dont le seul crime était de demander la mise à disposition de moyens de transport, pour pouvoir, enfin, faire le déplacement vers une université désormais excentrée de la ville de Nouakchott.

Lire la suite...
 
Communiqué PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 17 Décembre 2015 22:51

L'Association des Femmes Chefs de Foyers ( AFCF) suivit avec préoccupation et inquiétude les représailles musclées et disproportionnées de l'autorité publique mauritanien à l'égard du mouvement pacifique et de surcroît légitime des étudiants. Les forces de l'ordre se sont attaquées de manière irresponsable et humiliante à des paisibles étudiants, dont le seul crime était de demander la mise à disposition de moyens de transport, pour pouvoir, enfin, faire le déplacement vers une université désormais excentrée de la ville de Nouakchott.

La réponse de l'autorité publique à une telle requête a été tout simplement honteuse. Des étudiants ont été arrêtés. D'autres torturés. Des filles étudiantes ont été sauvagement agressées.

Lire la suite...
 
UN AUTRE CAS DE VOILE PDF Imprimer Envoyer
Mercredi, 16 Décembre 2015 12:35

 

Hélas un autre cas de viol vient s’ajouter à la longue liste alors que les autorités demeurent insensibles.

Combien de temps allons-nous demander aux populations vulnérables d’attendre qu’on leur assure la sécurité et la quiétude ?


 

Une fille mineure de 14 ans habitante de Tayarette quartier Dar el Barka vient d’être victime de viol le mercredi dernier aux environ de 14 heures. Le violeur est un voisin d’un peu plus de 30 ans, gérant de Play Station et vendeur de crèmes glacées plus connues sous le nom de (BALBASTIQUE).

La fille venue acheter la crème glacée vers une creuse de la journée où il n y a pas beaucoup d’affluence et c’est le moment choisi par F.O.B pour précipiter la fille dans sa boutique en la menaçant avec un couteau pour commettre son délit.

Le Pôle de Communication.

 

Mise à jour le Mercredi, 16 Décembre 2015 12:52
 
UN AUTRE CAS D’AGRESSION PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 29 Mars 2016 18:26

Nouakchott, le 28/03/2016

La fille A D. sénégalaise âgée de 24 ans a sévèrement été battue par un a monsieur avec un câble d’électricité qui a occasionné plusieurs mutilations graves.

Mise à jour le Mardi, 29 Mars 2016 23:21
Lire la suite...
 
Atelier National PDF Imprimer Envoyer
Mardi, 23 Février 2016 20:56

 

Nouakchott le 12 février 2016

Atelier National de l’Elaboration du Plan Stratégique National de Renforcement de  Capacité Administratif et Financier de l’AFCF

Mot de Clôture de la Présidente Aminetou  Moctar


Monsieur Représentant de la Coopération Espagnole

Madame  la chargée  programme de la coopération espagnole

Monsieur  le Représentant de Terre des Hommes

Chers Participantes et Participants

Mise à jour le Mardi, 23 Février 2016 21:37
Lire la suite...
 
Communiqué PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 23 Janvier 2016 10:29

L'Association des Femmes Chefs de Familles tient à attirer l'attention de l'opinion nationale et internationale sur la recrudescence de la torture publique en Mauritanie. L'arrestation du présumé jihadiste, Cheikh Ould Saleck et ses compagnons , s'est opérée sans aucune forme de respect de la dignité humaine. L'apparition d'hématomes et d'autres traces de torture sur le corps du présumé prouvent que l'autorité publique mauritanienne utilise encore des méthodes d'un âge révolu.

 

Mise à jour le Samedi, 23 Janvier 2016 10:33
Lire la suite...
 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 29
 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
 

vidio 3

You need Flash player 6+ and JavaScript enabled to view this video.

Compteur de Visite

www.joomlatutos.com
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats

video2

You need Flash player 6+ and JavaScript enabled to view this video.

Video


You need Flash player 6+ and JavaScript enabled to view this video.
Membres : 8
Contenu : 283
Liens internet : 6
Affiche le nombre de clics des articles : 143468

Annonces

Rapport Annuel 2011

Cliquer ici

RAPPORT DE MISSION

 
Mitra Global CMS Mitra Global CMS Mitra Global CMS
123